Horaires d'été :Du Mardi au jeudi : 16h00 - 23h00 / Vendredi - Samedi : 16h - 00h00
Réserver :(+33)5 59 01 71 82
Adresse :72Q Avenue Charles de Gaulle, 40530 Labenne
https://lafabrikcraftbeer.fr/wp-content/uploads/2019/02/julienclavier-thefabrikcraftbeer-cheers.jpg

Encyclopédie de la BièrePlutôt bière brune ou bière blonde ? Zoom sur les différents types de bières.

20 juin 2019by Ludovic

Blonde, brune, ambrée… Voilà que vous vous apprêtez à faire votre choix après une bonne journée de travail et qu’il vous tarde de goûter à votre récompense bien méritée.

Mais quelle réalité se cache derrière ces appellations, et que nous disent-elles vraiment sur notre breuvage préféré ?

Première information qui nous saute naturellement aux yeux, la couleur de la bière nous renseigne d’abord sur le degré de torréfaction du malt. En d’autres termes, plus les malts sont grillés, plus la robe de la bière s’assombrira. Cependant, la couleur de la bière ne donne que peu d’indications sur son degré d’alcool, ou encore sur son amertume. De quoi tordre le coup à l’idée reçue selon laquelle la bière brune aurait une plus forte teneur en alcool, et une amertume plus prononcée, avec la Guiness en exemple phare.

Classifier les bières selon leur couleur est ce qui semble le plus évident de prime abord, mais demeure une démarche un peu trop simpliste. Pour vous aider à mieux comprendre ce que vous consommez, voici quelques éléments qui vous permettront de devenir incollable sur les différents types de bières.

Classification par type de fermentation :

Sachez d’abord qu’il existe une grande variété de classification de la bière, et qu’il peut être difficile de mettre tout le monde d’accord. Celle qui reste peut être la plus simple et la plus efficace consiste à classer les bières selon le type de fermentation, qui découle du type de levure utilisé (la levure est l’ingrédient permettant de transformer les sucres en gaz carbonique et en alcool). Selon cette classification, on retrouve :

  • Les bières à fermentation basse : elles sont généralement blondes (mais pas obligatoirement !), peu alcoolisées, claires et peu amères. C’est le type de bière le plus répandu dans le monde, celle que l’on trouve le plus souvent dans le commerce.
  • Les bières à fermentation haute : celles-ci peuvent être de toutes les couleurs, et nous faire voir de toutes les couleurs car elles sont souvent plus alcoolisées, et parfois plus amères.
  • Les bières à fermentation spontanée : il s’agit d’un type un peu particulier car elles ne contiennent pas de levure ajoutée, raison pour laquelle celles-ci ne pétillent pas et ne génèrent pas de mousse.

De cette classification très simple découle la classification par « style » de bière (ou classement dit « à l’anglo-saxonne »)  nous permettant de rentrer un peu plus dans le détail.

Classification par “style” ou dit “à l’anglo-saxonne” :

  • Les Lagers : bières à fermentation basse, peu alcoolisées et très répandues.
  • Les Pils ou Pilsner qui sont des Lagers plus élaborées.
  • La grande famille des « Ales », qui sont des bières à fermentation haute, assez alcoolisées et amères, parmi lesquelles on retrouve les Pale Ale, les IPA ou encore les Porter et leur belle robe caramélisée.
  • Les Stouts, telles que la Guiness, bières noires et liquoreuses qui se boivent tiède.
  • Les Lambic, qui appartiennent à la catégorie des bières à fermentation spontanée.
  • Les bières dites « spéciales », telles que les bières de garde, les bières de saison, ou encore les bières d’Abbaye.
  • Enfin, une note particulière pour les bières artisanales, qui échappent un peu au classement puisqu’elles peuvent être le produit de recettes uniques ou d’un mélange de procédés de fabrication.